juillet 2, 2012 Off

.57

By in défi écriture

Les hommes mariés trompent leurs femmes. C’est un fait. Elle avait couché avec assez d’hommes mariés pour le savoir.

Ils étaient connus. Ils avaient du pouvoir. Ils avaient des secrétaires et des horaires chargés. Et pourtant, ils étaient si faibles qu’ils prenaient ce risque immense de  gâcher tout ceci en couchant avec des filles moins importantes mais plus intelligentes qu’eux. Ils étaient amoureux et offraient tant d’eux-mêmes. Ils n’avaient aucune conscience de leur manque de discrétion flagrant. Ils marchaient sur une corde raide. Ils jouaient constamment avec le feu. Au moindre refus, ils accouraient, frappaient à sa porte et l’embrassaient à pleine bouche. Désinvoltes, ils sautaient des réunions importantes ou annulaient des soupers avec leurs femmes pour rester dans son lit. Ils laissaient leurs téléphones portables sur sa table de chevet. Ils buvaient un scotch en plein milieu de l’après-midi. Ils ne lavaient jamais les mains quand ils partaient de chez elle.

Les hommes sont des enfants, se disait-elle. Les hommes sont des enfants qui ont peur de tout, changent constamment d’idée et n’arrivent pas à rester assis sans faire de bêtises. Elle pensait alors que ces hommes venaient chez elle pour ce qu’ils trouvaient sous ses draps. Des années plus tard, elle regretterait de ne pas avoir fait la seule chose qu’ils attendaient d’elle – les sermonner et leur dire fermement qu’il était temps d’être courageux et de rentrer gentiment à la maison.
 
 
******
 
Défi d’écriture: écrire le plus souvent possible, en s’inspirant de ces thèmes. Inspiration, dis-je: donc s’amuser, divaguer, et surtout, ne pas profiter de l’exercice pour se taper une petite de psychanalyse en douce.

Comments are closed.